Prix élevés : faut-il attendre ?

Pourquoi les prix sont hauts et comment cela peut évoluer ? Faut-il attendre avant d’acheter ? Faut-il attendre avant de vendre ?

Tout au long de ce premier semestre 2018, nous avons assisté au prolongement des conditions de marché rencontrées l’an dernier. La stabilité des taux d’intérêt soutient la demande face à une offre limitée et des stocks de biens à vendre de plus en plus faibles. Les prix augmentent donc mécaniquement et dans une logique économique (l’offre et la demande): +3 % en 6 mois à Paris.

Comment analyser cette situation quand on est acquéreur ?

S’il n’y a pas de spéculation, cette hausse progressive entraîne néanmoins une érosion du pouvoir d’achat immobilier des Français et plus particulièrement des parisiens. Une situation qui pourrait finir par entraîner un ralentissement de l’activité. Cependant, il est impossible de prévoir une baisse. Il reste donc toujours intéressant d’acheter dans un marché où les prix augmentent car d’expérience, depuis 20 ans, pour ce qui est du marché parisien, en cas de crise économique ou social, nous constatons un ralentissement de la hausse des prix plutôt qu’une réelle baisse des prix.

Est ce le moment de vendre pour les propriétaires ?

Je dirais que le moment est excellent pour vendre, les acquéreurs sont nombreux, ce qui permet de vendre vite et à des prix élevés avec peu de négociation. En effet, les données de marché de l’immobilier peuvent laisser penser, qu’en cette fin 2018, nous sommes au sommet de la courbe des ventes et des transactions :
  • Des taux d’intérêts qui restent bas.
  • Des indicateurs sociaux et économique au vert.

Conclusion

Le moment est bon pour acheter et pour vendre pour la simple et bonne raison que les taux d’intérêts restent bas, mais vont irrémédiablement remontée. Sans nécessairement que cela se traduise par une baisse des prix, mais plutôt par l’impossibilité pour une grande partie des acheteurs d’obtenir un crédit pour les biens convoités…